Miel de romarin crémeux
  • Miel de romarin crémeux

Miel de romarin crémeux

Fabricant : Ruches de Max
Origine : France
Référence : 0409000000-RM-005

Un miel aux parfums du sud

Il évoque la garrigue, la chaleur, le soleil, le sud. Avec sa robe jaune claire, le miel de Romarin crémeux des Ruches de Max est un concentré de douceur 

Produit dans le Sud de la France en Provence, il offre une saveur végétale au parfum subtil et discret. Rendu crémeux par brassage à froid, il gardera sa texture crémeuse, il ne cristallisera pas. Sa saveur délice reste assez longtemps en bouche.

A savourer seul ou sur une tartine de pain complet.

A utiliser également en cuisine notamment pour la recette des madeleines au miel de Romarin

ou dans une vinaigrette , une moitié de cuillère a café c’est parfait

Le petit + 

Il possède des effets bénéfiques sur l’intestin et le système digestif, il est également utilisé par des personnes asthmatiques.

15,00 €

(30,00 € kilo)

Quantité

Ambiance petit-déjeuner

Complétez votre commande

Le QUOTIDIEN DE L’APICULTEUR

Janvier : C’est le premier mois de l’année civile mais l’un des derniers de l’année apicole. La nouvelle saison va commencer en Avril, avec la constitution d’essaims artificiels ou naturels qui prépareront les récoltes de l’année.

Hormis la récolte qui aura lieu dans quelques mois une part conséquente du travail de l’apiculteur dans ses ruchers consistera pendant toute l’année à préparer la récolte de l’année suivante.

La force des colonies, leur état de santé, l’importance de leurs réserves détermineront en effet leur future productivité.

L’hiver les abeilles poursuivent leur vie au ralenti en restant serrées en grappe les unes contre les autres dans leur ruche.

Février : Mois de transition entre l’hiver et le début du printemps. 

C’est un mois particulièrement critique pour les colonies les plus faibles.

Les réserves de la ruche s’épuisent, le froid empêche les abeilles de sortir alors que dans le même temps du jeune couvain apparaît (jeunes abeilles prêtes à naître).

A ce moment-là l’apiculteur leur apporte un complément de nourriture (sirop de glucose solide). Le travail du mois est de rénover ou de construire de nouvelles ruches pour la nouvelle saison.

Mars : Les colonies accélèrent l’élevage du couvain et les premiers travaux au rucher démarrent vraiment. Les colonies se développent rapidement grâce à la chaleur du soleil et l’allongement des jours.

L’apiculteur effectue la visite de printemps si le temps le permet.

Avril : L’apiculteur entre en pleine saison apicole, il s’agit pour lui d’accompagner les colonies dans leur développement pour aboutir dès la fin du mois à une première récolte.

L’apiculteur peut commencer à créer des essaims pour l’agrandissement de son cheptel.

Mai : Chaleur et humidité, c’est le mois de la croissance apicole des plantes, c’est aussi celui de l’essaimage.

Le temps des premières transhumances est venu ainsi qu’une surveillance accrue des colonies et la pose des hausses (lieu de stockage du miel) pour les récoltes à venir.

Juin - Juillet : Les ruches ont leur population à son maximum. L’apiculteur assure une surveillance quasi quotidienne sur les ruches, il pose des hausses supplémentaires sur les colonies les plus fortes, c’est aussi les mois ou l’apiculteur dispose des ruches sur plusieurs floraisons pour les miels de Montagne, Châtaignier, Lavande.

Août : Les visites des ruches se font plus espacées, les colonies sont en production, l’apiculteur peut ajouter des hausses si la production est bonne ainsi que la récolte et l’extraction du miel.

Septembre : Pour l’apiculteur, ce mois de transition ouvre la période du conditionnement des colonies pour l’hivernage ainsi qu’une visite pour définir les actions à conduire avant le repos hivernal. Cette visite permet d’assurer la survie des colonies jusqu’au printemps prochain.

Octobre : ce sont les travaux d’hiver qui commencent. Le temps est venu d’entretenir le matériel, faire fondre la cire, préparer des nouveaux cadres pour la saison suivante.

Novembre – Décembre : Le mauvais temps limite les travaux extérieurs, les colonies sont au repos dans le Sud de la France.

L’apiculteur continue d’entretenir le matériel, le temps est venu de faire découvrir nos miels sur des évènements comme les Foires, les Salons, les Marchés de Noël.

Miel de romarin crémeux : Les spécificités

Origine : France
Fabrication : Artisanale
Unité de vente : le pot
Conditionnement : Pot de 500g
Poids Net : 500g
Ruches de Max

Les ruches de Max, c’est l’histoire d’un jeune homme passionné devenu apiculteur engagé.

Tout commence à l’adolescence. Maximilien est fasciné par le monde des abeilles. Très vite il pratique l’apiculture en amateur, mais ce n’est pas suffisant. Il veut vivre de sa passion. Maximilien passe alors son diplôme de gérant d’exploitation agricole et crée dans la foulée son entreprise apicole : les Ruches de Max chez lui en Haute-Loire dans le village de Laussonne. C’était en 2015. Aujourd’hui Maximilien Lebuy possède 250 ruches qu’il fait transhumer dans différents endroits de France afin de disposer d’une large gamme de miel.

Miel de Fleurs de Montagne, de Sapin de Châtaignier, de Lavande et plus encore, les Ruches de Max assurent un max pour le plus grand plaisir des amateurs de ce doux nectar.